roquebrun-pontLa commune de Roquebrun se compose du bourg et de plusieurs hameaux dont les principaux sont Ceps, Escagnès et Laurenque.

 

Des fouilles archéologiques permettent d’affirmer la présence de l’homme dès le 4e millénaire avant J-C et le passage des Celtes (cabanes), des Romains (villas), et des Wisigoths (tombes).

 

Dominant le village, la tour construite aux environs de l’an 1000, évoque le passé moyen-âgeux de Roquebrun entouré de ses remparts et défendant une voiede passage clé dans la région, entre montagnes et plaine.

 

Le nom du village viendrait du nom du 1er seigneur, Bruno, ou de la couleur de la tour, Rocabruna, la tour brune.

 

L’eau, présente partout, constitua pour Roquebrun la source de ses richesses au travers des âges. Ainsi les moulins du bord de l’Orb témoignent de la culture de l’olivier et des céréales supplantées par la vigne à la fin du 19e siècle, ainsi que d’une industrie textile basée sur le genêt et le mûrier.

 

La construction des ponts sur l’Orb (Roquebrun et Ceps) à la fin du 19e siècle a permis de désenclaver la commune jadis desservie par des barques reliant les deux rives.

Tous ces trésors sont à découvrir dans le circuit de visite qui vous est proposé par l’office de tourisme et qui démarre par la rue du Barry (devant l’épicerie).

 

© Michel Bordenave

Contenu sponsorisé